Menu

Plagiat de Céline B Ummacademy: le piège a fonctionné

 

Le piège a fonctionné, la Céline B. a fini par se manifester, suite au plagiat évident que nous avons dénoncé et que vous retrouvez ici, clairement exposé.

Cette dame qui nous plagie depuis 2016, prétend que ce serait... nous qui l'attaquons depuis 2018 pour "dénigrer son travail". Son travail est en fait le nôtre et nous ne le dénigrons aucunement: nous exposons un vol.

Ce vol, qui en est l'auteur ?

Il s'agit de Céline Cerliani Bouchlarhem alias Celine Bouirou (voir preuves en bas de page). Une ancienne abonnée du site l-ecole-a-la-maison.com, comme vous le savez.

Qui a commencé par nier (voir image plus bas). Et qui, aujourd'hui, reconnaît les faits, sans le vouloir, dans cet article:

 

 

 

Comment nous y sommes-nous pris pour obtenir ce résultat ? En publiant de vrais témoignages avec de fausses photos, faciles à retrouver (dont celle d'un mannequin de mode, oui, on a osé :-)), qui devaient la pousser à réagir furieusement en pensant pouvoir dénoncer des accusations fausses et obtenir ainsi une victoire. Ces photos étant placées entre autres sur certains de nos sites, dont nous revendiquions la propriété, il lui était facile de retrouver les propriétaires en page d'accueil... et de se précipiter pour avertir son public de sa "découverte".

 

 

Ce faisant, elle tombait dans le panneau. Oui, nous connaissons quelques techniques pour piéger un contrevenant, c'est basique mais ça marche: attirer, faire tomber dans une chausse-trappe. L'enfance de l'art.

Avec en prime un commentaire laissée par elle-même qui signe son identité, au sujet de laquelle nous avions un doute subsistant.

Céline B Ummacademy: prise la main dans la sac !

Elle parlait des photos mais ne revenait pas du tout sur le fond: le plagiat. Trop embarrassant pour elle, alors que nous avons tout démasqué.

Alors, elle nie qu'elle a plagié, maintenant. On va voir ça dans le détail.

Signalons enfin, comme souvent dans ces cas où la personne est de mauvaise foi et de piètre éducation (caractéristique d'ailleurs), qu'elle affirme que nous attaquons sa religion.

Une vieille technique du voleur : prétendre que l'adversaire attaque "sa religion". Difficile à faire passer, pour quelqu'un que sa religion a dénoncée...

Cette dame parle en outre de "concurrence malhonnête" : amusant, quand on sait qu'elle a créé son site des années après le nôtre en le copiant, après qu'elle ait quitté notre formation (non sans nous envoyer de nombreux mails de demande d'information)...

Enfin, elle néglige subtilement de mentionner l'intégralité des faits reprochés qu'elle écarte avec la formule classique du faussaire: "Et toutes les accusations vont dans ce sens" (lesquelles donc ?), qui évite de faire la narration complète. Evitons le détail, n'est-ce pas...

Elle n'a bien sûr pas pu tout subtiliser de la meilleure formation en ligne existante, celle de l-ecole-a-la-maison.com. Sa formation oublie d'évoquer des dizaines de points, notamment des points cruciaux en instruction; elle est très incomplète. Il manque même des matières fondamentales, des activités évidentes, des savoirs nécessaires: travail d'amateur. Certes. Mais la question n'est pas là, les sites bas de gamme sont légions. On a le droit d'être faible.

La question, c'est que le plagiat est un acte illégitime. C'est mal. Le comprenez-vous, madame ? Le vol, c'est pas bien.

Et si quelqu'un hésite à parler de vol, qu'il regarde le détail: ça saute aux yeux. Les vidéos sont éclatantes d'évidence.

Comment a-t-elle été signalée ? Par une abonnée, musulmane, choquée que Céline Bouchlarhem invoque "des sources non vérifiables religieusement".

Et le vol, c'est "religieusement défendable", en islam ?

Apparemment, ce n'est pas ce que pensent des musulmanes bienveillantes qui nous ont signalé cette personne peu recommandable:

 

Mais, a-t-elle au moins copié originalement, a-t-elle ajouté quelque chose de consistant ? Si ç'avait été la cas, elle eut pu nous demander de collaborer avec notre œuvre. Elle ne le fit jamais. Regrettable. Résultat, elle ne peut compter que sur le plagiat, et aucune création en propre. Sa création personnelle se réduit en effet à rien.

Des dizaines d'articles repris sans même chercher à maquiller. Mais reformulés avec un langage de base, chamelier, un langage de la rue. Nos phrases étant un peu trop élaborées, Céline a traduit dans son langage vernaculaire (ces mots la feront chercher des définitions en ligne...).

C'est à l'image de l'article "créer des jeux avec ses enfants" qu'elle a aussi plagié. C'est mal fait, brouillon, bas de gamme.

Nous proposons en fin de formation de créer des jeux avec les enfants et nous montrons notre Stratégo immense. On ne va pas dire que c'est une suggestion très courante: il n'y a que nous pour la faire. Que fait Céline B ? Elle reprend l'idée, là encore, ne voulant pas être en reste. Mais, comparé à notre plateau avec ses centaines de pièces peintes en bois, sa planche en carton avec des effigies jetables fait plutôt triste figure. Quel mot vous vient à l'esprit ? Pathétique. A nous aussi.

Le site plagieur copié sur

Bref, banalement, elle a essayé de gagner de l'argent avec nos travaux. Dont elle dit que nous revendiquons systématiquement la "propriété intellectuelle": c'est inexact. Il y a effectivement des cas évidents de vols de propriété intellectuel de sa part, mais il y a aussi de la copie pure et simple. Quand nous proposons des thèmes, nous ne disons pas que nous les inventons: mais elle les reprend systématiquement, sans rien ajouter, sans même chercher à mélanger un peu pour éviter que ça se voit.

Censure

Notre première vidéo a bien sûr aussitôt été censurée:

http://www.youtube.com/watch?v=jlmifxFnZcw

Nous la laisserons ainsi en évidence.

Mais du coup nous la refaisons, encore plus détaillée, sur des sites à l'abri de la censure américaine de youtube, vous la voyez ci-dessus en trois parties.

Voici le plan de sa formation, qui reprend nos articles et vidéos:

L'intégralité d'Ummacademy ne représente qu'une petite fraction de l'école à la maison.com

C'est après avoir volé une petite fraction de notre site que Céline B a jugé bon de se lancer dans l'aventure. Elle eut mieux fait d'apprendre, auparavant, l'art du maquillage...

Dénonciation qui a porté ses fruits

Il s'agit moins pour nous de revendiquer des contenus que d'éviter que des familles se retrouvent dans l'impasse. Notamment juridique. Ce genre de personnes n'ayant aucune idée de ce que peut être une loi ou un décret, ou une circulaire, ces familles se font promener de Charybde en Scylla.

Heureusement, dans son article, l'auteur avoue que ses activités sont faibles et de plus ont été impactées par notre dénonciation. Ce travail a donc porté ses fruits. Chacun pourra, notamment grâce aux liens ou mentions qu'elle a faites de nos publications et répertoriées maintenant sur le net, trouver de quoi est faite sa réputation. Les musulmans en particulier pourront se faire une idée avant que de débourser de l'argent en contribuant au recel de contenus volés, procédé haram s'il en est. C'est un résultat qui satisfait toutes les familles excédées de ces personnes qui entachent leur réputation et qui restent attachées à des formations de qualité.


Quand Céline Boucharlhem Cerliani niait être jamais allée à Bourges et avoir plagié:

Cerliani Céline, email: ghadija2000@yahoo.fr. Celui de Céline Bouirou, épouse Cerliani :

Jamais allée à Bourges ? Tiens donc...

En bonus, quelques citations cocasses:

Sans prétention aucune, on passe d’une formation très brouillon sur l-ecole-a-la-maison, désordonnée, à une formation exposant modules et chapitres, suivant une trame bien définie (Ummacademy).

Vu que cette trame est intégralement la nôtre, on est en droit de sourire... On regardera pour se faire une idée la comparaison ici.

Une capture d'écran maintenant:

Quand une "pro" de l'instruction enchaîne les fautes de français...

Ci-dessus, Céline est allée chercher des témoignages contre nous. Ce qui ne répond pas à... la question de ses plagiats multiples. C'est une diversion. Elle n'en n'a pas trouvé. Ell voulait à tout prix trouver une mine, une communauté entière braquée contre nous. Rien. Si, un site, un petit site créé par une autre dame, qui elle n'a jamais été abonnée mais a tenté de faire une formation sans succès, et s'en trouve fort jalouse; nous avons d'ailleurs échangé avec elle et lui avons fait remarqué que ses insultes n'étaient pas très correctes. Elle aussi a nié, avant d'être prise la main dans la sac. Depuis, elle se tait. Mais Céline Cerliani, appelons-là Cécé, a quand même retrouvé sur son site une petite mention. Pas grand chose à vrai dire. Très maigre. Mais elle a déniché son témoin disant: "Moi aussi je ne suis pas contente d'eux !"

Bref, ce petit commentaire parle dans sa critique d'un "réseau l'enfance" qui n'existe pas. En revanche, cela rage ici ou là, que notre site soit effectivement le n°1 mondial du monde francophone, avec le plus grand nombre de fréquentations, d'abonnés, d'avis favorables et de commentaires. Qui s'en étonne ?

Des fautes de français, à répétition

On note le "inventez de toutes pièces", faute de français qui n'empêche pas Céline B de recommander ce blog chaudement... Puis d'écrire à notre sujet "ces gens pensent avoir l'opportunité" au lieu de "ces gens pensent avoir l'exclusivité". Ou encore des phrases telles que "ceux qui me connaissent savoir pertinnement que je déteste les réseaux sociaux" (pas très pertinent ce "pertinnement"), ou "se faisant passer pour des gens lambda". Une spécialiste de l'instruction, on vous dit. Qui ne cause pas vraiment français...

Enfin, des commentaires fantaisistes, tels que celui-ci, qui mérite son smiley "rire" ! Un commentaire créé à côté de plusieurs autres par... Cécé elle-même, car en fait personne ne vient plus pratiquement sur son site et surtout probablement personne à part elle n'a fait de commentaire sur cet article, à part la copine et le mari de la copine...

Il n'y a jamais eu de "victimes" ni d'avocat, naturellement

Un avocat ? Mais alors, pourquoi ne dit-il rien, ne fait-il rien ? Ne serait-ce que parce qu'il a constaté comme nous que bouger serait dangereux ? Un avocat n'a pas envie de se faire massacrer au tribunal avec un client voleur. Bref, cet avocat a dit non à cette cliente douteuse...

Pour le reste ? Comme nous le dit Khadija:

Les chiens aboient, la caravane passe... Avec le soutien dont vous bénéficiez, personne ne peut rivaliser. Qu'Allah veille sur vous !

Conclusion ? Nous adressons à nouveau à cette dame cette demande: effacez nos contenus, trouvez un arrangement avec nous, vous ne gagnez rien à voler.

Leave a Comment:

Leave a Comment: